Prix Mustapha Kateb: le TNA annonce les lauréats de la 2e édition

Le Théâtre national algérien (TNA) a abrité, mercredi soir, une cérémonie d’annonce des lauréats du prix “Mustapha-Kateb des études sur le théâtre algérien”. Le jury a décidé de ne pas annoncer le 1er prix et d’accorder le 2e prix au poète et académicien Dhifallah et au directeur du théâtre régional Sirat Boumediene de la ville de Saida, Akidi M’hamed.

Bachir Dhiffallah qui est enseignant de la critique moderne à l’université Yahia Fares à Médéa a été primé pour pour sa recherche intitulée “Le théâtre algérien contemporain et les enjeux de la réception: GPS modèle”. Il a obtenu par ailleurs plusieurs prix nationaux, maghrébins et arab et compte à son actif dix ouvrages dans la littérature, la critique et la pensée. Bachir Dhifallah partage le 2e prix avec Akidi M’hamed, diplômée de l’Institut supérieur des arts dramatique de Bordj El Kiffan.

Le Jury dont la présidence est assurée par le romancier et l’académicien, Said Boutadjine, a décidé d’accorder au chercheur Mohamed Amine Kouras, le prix du Jury.

Mohamed Amine Kerras prépare actuellement son doctorat à l’université Ahmed Ben Bella à Oran et a obtenu plusieurs prix pour ses recherches dans le théâtre et les arts vifs.

Le Jury de ce concours est composé d’académiciens et de spécialistes en dramaturgie à l’image de Hamid Allaoui, Leila Benaicha et Lakhdar Mansouri.

Lancé en 2018, ce prix annuel s’adresse aux chercheurs et à celles et ceux qui s’intéressent au Théâtre algérien de “toutes les nationalités”, visant ainsi à “soutenir la recherche” et ouvrir le champ aux scientifiques pour “observer la transformation” de la dramaturgie algérienne, “rassembler et vérifier” l’œuvre et la pratique du théâtre en Algérie.

Mohamed Lamine Bahri a décroché le prix de cette première édition pour sa recherche sur la sémiologie du discours théâtral lors d’une cérémonie organisée en décembre 2018.

Considéré comme l’un des symboles du Théâtre algérien, Mustapha Kateb (1920-1989) a voué sa vie au 4e art, comme comédien et metteur en scène de plusieurs pièces à succès, avant d’occuper le poste de directeur du Tna durant de 1963 jusqu’à 1972.