Ouest du pays: 1,1 milliard de dollars US d’exportations hors hydrocarbures

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig a souligné, jeudi à Tlemcen que les opérateurs économiques de l’Ouest du pays ont réalisé une valeur de 1,1 milliard de dollars US d’exportations hors hydrocarbures depuis le début de l’année en cours.

Lors de l’ouverture du salon régional sur l’exportation organisé sous le slogan “L’exportation: perspectives et défis”, M. Rezig a indiqué que son département a initié la concrétisation de plusieurs mesures opérationnelles et coordonnées avec différents acteurs pour contribuer à augmenter les exportations hors hydrocarbures dont la valeur est estimée au niveau national entre 4,5 milliards et 5 milliards de dollars d’ici la fin de l’année en cours.

“Partant de notre profond engagement de concrétiser sur le terrain le programme du président de la République dans son volet lié à l’encadrement du commerce extérieur, nous avons traité avec différents acteurs pour instaurer une nouvelle méthodologie basée sur la franchise et la solidarité dans l’accompagnement des producteurs et exportateurs pour accéder aux marchés extérieurs surtout arabes et africains”, a déclaré le ministre.

Parmi les mesures prises au titre de cette méthodologie, il a cité la création de commissions de suivi des exportations et de l’accompagnement des exportateurs au niveau local sous l’égide des walis pour augmenter différentes entraves que rencontrent les exportateurs, l’activation de la commission nationale de suivi du commerce extérieur dont la mission est le suivi et l’analyse des échanges commerciaux, la proposition de mesures pour organiser et réguler des activités du commerce extérieur, l’évaluation périodique des données, la rationalisation de importations, la promotion des exportations hors hydrocarbures, la facilitation des procédures du commerce extérieur et la contribution à l’activation et l’évaluation des conventions commerciales.

Ces mesures portent aussi sur l’actualisation et la mise à jour permanente du fichier national de la production nationale qui a permis de recenser 10.182 opérateurs économiques dont des producteurs et des industriels, 388.462 produits d’artisanat aptes à l’exportation outre la création de plateformes numériques, a-t-il ajouté, soulignant que le fichier national des exportateurs, importateurs et services est dans une étape d’élaboration “très avancée”.

Il a été procédé, dans le même cadre, à la création de forums, de conseils d’hommes d’affaires algériens et étrangers, a encore énuméré le ministre, signalant que 7 conseils ont été créés, 6 autres actualisés et conseils sont en cours de création et qu’il est attendu la création de 54 conseils dans le cadre de la zone de libre échange africaine, de 27 au titre de l’accord d’association avec l’Union européenne et de 22 au titre de l’accord avec les pays arabes adhérents en grande zone arabe de libre échange, outre l’achèvement de l’élaboration du document portant sur la stratégie nationale d’exportation. Le lancement de cette stratégie de 5 années est prévu au début de l’année prochaine, a annoncé le ministre.

Par ailleurs, M. Rezig a indiqué que dans les dernières années, 42.000 importateurs ont été recensés et une facture d’importation estimée à 64 milliards de dollars, soulignant que la régulation de la situation avant l’amendement du texte de loi portant sur l’importation a permis de réduire le nombre de registres de commerce liés aux importateurs de 42.000 à .9600, affirmant que l’opération d’exportation est devenue une des opérations commerciales les plus faciles où l’exportateur peut avec le même registre de commerce exporter tous les produits catalogués dans le fichier national.

Il a, au passage, appelé les opérateurs économiques à s’inscrire au fichier des investisseurs pour permettre aux ambassadeurs et consuls pour contribuer à la diplomatie économique, signalant que tous les indicateurs dans différentes filières d’exportation sont en hausse. “Cet indicateur positif nous permet d’œuvrer pour préserver la valeur des exportations hors hydrocarbures l’an prochain”, a-t-il déclaré.

Lors de ce salon régional d’exportation, organisé par la direction du commerce de Tlemcen avec la participation de plusieurs opérateurs économiques des wilayas de l’Ouest du pays, quatre axes ont été débattus notamment autour des facilités octroyés par les autorités pour la promotion des exportations, du cadre juridique d’exportation et de la logistique et des problèmes liés à l’exportation.

D’autre part, le ministre procédé, dans la wilaya de Tlemcen, à l’inauguration d’une inspection du commerce dans la commune de Remchi, a visité des opérateurs économiques spécialisés dans la production et exportation du caroube et du textile dans les communes de Zenata et Chetouane et a inspecté le laboratoire de contrôle de la qualité relevant de la direction de wilaya du commerce.