Journée mondiale de l’environnement: organisation de plusieurs activités de sensibilisation à travers le territoire national

Le ministère de l’Environnement organise, samedi, à l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement plusieurs activités de sensibilisation et d’information sur l’environnement, à travers tous les établissements relevant de sa tutelle à l’échelle nationale, a indiqué, vendredi, un communiqué du ministère.

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement (5 juin), un salon virtuel international sur la gestion des déchets sera organisé au siège de l’Agence nationale des déchets (AND), outre des ateliers pédagogiques pour enfants autour de plusieurs thèmes liés à l’environnement.

Il est prévu également “la signature de conventions de partenariat avec des universités, des clubs sportifs et des instances de wilaya, outre l’organisation de colloques nationaux sur le rôle des jeunes parmi “les leaders des actions vertes” dans le développement durable, ajoute le document.

A cet effet, des expositions environnementales ouvertes et des campagnes de nettoyage des plages, des ports et des barrages seront organisées à travers l’ensemble du territoire national, avec la participation des mouvements associatifs et des secteurs de l’agriculture, de la culture, de la jeunesse, du tourisme, des sports, des travaux publics et des universités.

S’agissant des festivités prévues au niveau international, le ministère a rappelé que les festivités de célébration de la journée mondiale de l’environnement seront abritées cette année par le Pakistan qui appelle “à la prise de mesures urgentes, à travers le monde pour la restauration des écosystèmes fragilisés par les activités humaines destructives”.


Lire aussi: Environnement: un projet sur la gouvernance climatique attendu fin 2022


Il s’agit également de considérer “la restauration de l’écosystème” une mission mondiale qui ne se limite pas uniquement aux efforts gouvernementaux et non gouvernementaux, mais qui exige la conjugaison de tous les efforts pour rétablir l’équilibre écologique de millions d’hectares de terres détruites par des pratiques illicites.

Le ministère a indiqué que les effets de ces pratiques indignes et non autorisées ont commencé à apparaitre à savoir le déséquilibre environnemental, les changement climatiques et la disparition d’espèces rares d’où l’importance de la journée mondiale de l’environnement.

Dans ce cadre, l’Organisation mondiale de l’environnement (OME) a révélé des chiffres faisant état des dangers de la situation actuelle auxquels la terre est exposée. L’équivalent d’un terrain de foot est détruit toutes les trois secondes, selon l’OME.

L’OME a mis en garde contre la possibilité d’une nouvelle pandémie en raison du déséquilibre du système écologique ce qui favorise la propagation des virus y compris le nouveau Coronavirus (Covid-19), a conclu le communiqué.