Recensement des puits exploités sans autorisation pour une éventuelle régularisation

Le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, Karim Hasni, a indiqué jeudi à Alger que son secteur procèdera, en coordination avec les secteurs concernés et les services de wilaya, au recensement des puits exploités par des  agriculteurs sans autorisation à travers le territoire national pour une éventuelle régularisation.

Lire la suite

Sidi Bel-Abbès: plusieurs projets pour assurer l’eau potable aux citoyens

Plusieurs projets visant à assurer l’amélioration de l’alimentation en eau potable des citoyens et à améliorer les capacités de stockage de ce produit vital sont en cours de réalisation à travers plusieurs communes de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, a-t-on appris du directeur local des ressources en eau, Berklit Laid.

Le même responsable a souligné la réalisation en cours de 9.000 mètres linéaires de fonçage soit une moyenne de 34 forages permettant de fournir 30.000 m3 d’eau dont 15.000 m3 destinées au chef-lieu de wilaya.

Ces fonçages, ayant nécessité un montant de 900 millions DA sont menés à travers les communes de Tenira, Sidi Ali Benyoub, Oued Sefioune , Chott Chergui, Aïn El Berd, Chatouane Belaïla et Mekedra . Les délais de leur réalisation sont fixés à 8 mois.

La wilaya de SidiBel-Abbès a consacré également un investissement d’un milliard de DA pour soutenir ses capacités de stockage par la réalisation de deux réservoirs d’une capacité de 20.000 m3 chacun, a ajouté le même responsable. Il a noté que les entreprises de réalisation ont été retenues et les travaux démarreront prochainement avec un délai de réalisation de 18 mois.

La partie nord-est de la wilaya sera renforcée par la réalisation de deux réservoirs d’une capacité de 500 m3 chacun, en plus d’un autre d’une capacité de 1.000 m3. Les projets nécessiteront une enveloppe de 800 millions DA, selon le même responsable local. Il a noté que les travaux seront bientôt lancés après l’achèvement des démarches administratives.

Par ailleurs, trois stations de pompage et de transfert d’eau seront également réhabilitées depuis le barrage de Sidi Abdelli (Tlemcen) vers Sidi Bel Abbes, pour un montant de 1,3 milliard DA.

Concernant la fourniture d’eau potable dans les zones d’ombre, le même responsable a fait état de la prise en charge de l’AEP des zones d’ombre de Delahim et Sebabha (Ain El Berd ) à partir des barrages de Sarno et de Sidi Abdelli respectivement. D’autres zone d’ombre de la wilaya ont été approvisionnées en eau potable, dans le cadre des programmes de développement communal PCD, a mentionné en outre Berklit Laïd.

Par ailleurs, dans le cadre du programme de développement local de l’exercice écoulé, la priorité a été donnée au secteur des ressources en eau qui a bénéficié d’une soixantaine d’opérations liées à l’AEP ainsi qu’à la réalisation des réseaux d’assainissement, selon le même responsable tout en signalant que la plupart de ces opérations ont été lancées.

Grands projets de transfert d’eau

S’agissant des grands projets visant le transfert de l’eau vers la partie sud de la wilaya, il a été procédé à la mise en service du projet de transfert d’eau à partir du Chott Gharbi. Ce sont dix communes qui sont alimentées en eau potable quotidiennement.

Par ailleurs, les travaux du deuxième projet d’alimentation en eau potable à partir de Chott Gharbi enregistrent un taux d’avancement de 95 pour cent. Il touchera, une fois mis en service, les communes de Telagh, Merrine, Tafsour, Teghalimet, Mezaourou et Oued Tourira ainsi que les villages d’Ain El Djohar et Bent Sultane.

Le même responsable a souligné que le projet est entré dans la phase de test et assurera à quelque 50.000 âmes une dotation quotidienne de 15.000 m3 d’eau potable.

Concernant le projet de raccordement au réseau de transfert d’eau dessalée à partir de la station de Honaïne (wilaya de Tlemcen), le taux d’avancement des travaux a atteint 95 pc. Il sera mis en service à la fin du mois de juillet en cours ce qui permettra d’alimenter la population du chef-lieu de wilaya et 18 autres communes avec un ratio quotidien de 45.000 m3 d’eau au profit de 463.000 habitants, a précisé le même responsable, qui a estimé que ces projets stratégiques devront doubler les capacités de stockage d’eau potable de la wilaya pour passer de 39.000 m3 actuellement à 80.000 m3 d’ici le début de 2022.

Lire la suite

Pluviométrie dans l’ouest du pays: le taux de remplissage des barrages demeure bas

Malgré l’apport des dernières pluies qui se sont abattues sur la partie ouest du pays, le taux de remplissage au niveau de la majorité des barrages de la région demeure “très bas”, a indiqué lundi le directeur des ressources en eau de la wilaya d’Oran.

Lire la suite