Commémoration de la mort de l’Emir Abdelkader, précurseur des valeurs universelles

Le rôle de précurseur des valeurs universelles, associées souvent à la civilisation occidentale, ont valu à l’humaniste Emir Abdelkader une notoriété mondiale et une reconnaissance sans cesse renouvelée, après plus d’un siècle de son décès, a affirmé mercredi à l’APS la secrétaire générale de la Fondation Emir Abdelkader, Zohour Assia Boutaleb.

Lire la suite

L’historien français Olivier Le Cour Grandmaison : “Macron doit reconnaitre les massacres du 8 mai 1945 comme des crimes contre l’humanité”

L’historien et politologue français, Olivier Le Cour Grandmaison, a appelé le président Emmanuel Macron à reconnaitre de “façon précise et circonstanciée” les crimes commis le 8 mai 1945 en Algérie par la France coloniale comme étant des “crimes de guerre et contre l’humanité”.

Lire la suite

Nâama: la bataille d’Imzi témoigne des crimes ignobles de l’armée coloniale

La bataille d’Imzi, qui s’est déroulée sur les monts d’Aïn Sefra (Naâama) en mai 1960, est considérée comme l’un des crimes contre l’humanité les plus ignobles perpétrés par l’armée coloniale, du fait qu’elle avait utilisé des armes interdites, notamment le napalm, dans ses vaines tentatives de réprimer, d’isoler et d’encercler les moudjahidine de l’ALN, a souligné le professeur d’histoire Merine Brahim.

Lire la suite

“Le second front, écrits et documents de la fédération de France du FLN 1954-1962”, ouvrage de Ali Haroun

ALGER – Dans son dernier ouvrage intitulé “Le second front, écrits et documents de la fédération de France du FLN 1954-1962”, Ali Haroun, responsable au sein de la fédération de France du FLN, homme politique et avocat, propose des documents inédits exprimant le sacrifice de l’immigration algérienne en Europe et l’engagement des réseaux de soutien pour le recouvrement de l’indépendance de l’Algérie.

Lire la suite

El-Bouhmidi (1782-1848) : homme de grande culture, stratège militaire hors-pair et fidèle compagnon de l’Emir Abdelkader

Lorsqu’il décida de cesser la lutte, la nuit du 21 décembre 1847, ébranlé par les multiples trahisons et les contraintes matérielles d’un combat inégal qu’il avait interprété comme une volonté divine, l’émir Abdelkader adressa officiellement au général Lamoricière une correspondance dans laquelle il imposait ses conditions à un arrêt des hostilités. A ces conditions, l’émir ajouta une sollicitation : « Je te prie également de t’intéresser à la mise en liberté de mon frère : El-Sidi-Mohammed Bouhmidi, le plus tôt possible, afin qu’il puisse m’accompagner. »

Lire la suite

L’OAS a transformé Oran en “bain de sang” des civils

Le professeur d’histoire moderne et contemporaine de l’université Oran 1 “Ahmed Ben Bella”, le docteur Mohamed Belhadj, a souligné que l’Organisation Armée Secrète (OAS), créée par des officiers français dissidents de l’armée coloniale, a transformé la ville d’Oran en “bain de sang” pour les civils sans défense, notamment après la signature des accords d’Evian et le début de son application, le 19 mars 1962.

Lire la suite

Le libre accès aux archives liées à la colonisation française en Algérie risque d’être “entravé”

Le libre accès aux archives liées à la colonisation française en Algérie risque d’être “entravé” par la mesure prise par le président français qui consiste à entreprendre un “travail législatif par et avec des experts de tous les ministères concernés”, a estimé l’historien français, Gilles Manceron, qualifiant cette démarche “d’inquiétante”.

Lire la suite

Accès aux archives: la France déclassifie les documents couverts par le Secret-défense

PARIS – Le président de la République française, Emmanuel Macron, a décidé de faciliter l’accès, dès mercredi, aux archives classifiées de plus de 50 ans, y compris celles relatives à la Guerre de libération nationale (1954-1962), indique mardi un communiqué de la présidence de la République française.

Lire la suite

Henri Pouillot: le rapport de Benjamin Stora “minimise l’ampleur des crimes de la France”

Le rapport de Benjamin Stora “minimise complètement l’ampleur des crimes” commis tant pendant la période coloniale que lors de la Guerre de Libération de l’Algérie, a soutenu Henri Pouillot, ancien combattant, militant antiraciste et anticolonialiste, relevant que “certains crimes sont évoqués comme de simples exactions”.

Lire la suite